echange de lien $(document).ready(function(){ accordeong(); chargementmenu(); });

موسم الاصطياف في ملبو

Saison estivale à Béjaïa

Quatorze plages sur 46 interdites à la baignade

Les promoteurs et les autorités locales ont été appelés à faire exploiter toutes les potentialités de la wilaya en la matière notamment, le tourisme historique,

le tourisme culturel et de montagne,

et à ne pas se contenter seulement du tourisme balnéaire.

Le coup d’envoi de la saison estivale a été donné hier à partir du complexe touristique «El Djorf Edhahabi» de Melbou par Mohamed Amine Hadj Saïd, secrétaire d’Etat chargé du Tourisme.

La côte de Béjaïa dispose de 46 plages au total, soit une vingtaine de kilomètres de plages sur 100 km de côte.

Pas moins de 32 plages ont été autorisées à la baignade cette année en attendant la plage dite «Club hippique» à Tichy qui serait autorisée aussi à la baignade cette année par les services du tourisme.

 Le secrétaire d’Etat chargé du Tourisme a visité plusieurs projets et infrastructures de tourisme dont un projet d’un promoteur privé d’Akbou, à savoir un hôtel de 40 lits,

 la cascade de Kéfrida à Taskariout,

Gouraya,

 les Hammdites, etc.

Environ 15 millions de personnes visitent ou séjournent dans les plages de la wilaya de Béjaïa durant la saison estivale, selon des chiffres de la Protection civile de la wilaya qui enregistre parfois un million de visiteurs le week-end.

Mohamed Amine Hadj Saïd devait rencontrer les promoteurs et investisseurs du secteur avec les autorités locales pour discuter des contraintes liées au secteur et la saison estivale et sa préparation également au niveau du siège de la wilaya.

 A noter que le deuxième responsable du tourisme du pays a demandé aux autorités de wilaya de lui remettre le dossier de la rénovation du complexe touristique les Hammadites de Tichy

comme il a loué les potentialités de cet établissement et celles de la wilaya de manière générale.

 Il a exhorté les investisseurs et les autorités locales à faire en sorte d’exploiter toutes les potentialités de la wilaya en la matière notamment, le tourisme historique, le tourisme culturel et de montagne, et à ne pas se contenter seulement du tourisme balnéaire qui ne peut à lui seul garantir une véritable industrie touristique telle que voulue.      

 

No ratings yet - be the first to rate this.

إضافة تعليق

You're using an AdBlock like software. Disable it to allow submit.

- Signaler un contenu illicite sur ce site