echange de lien $(document).ready(function(){ accordeong(); chargementmenu(); });

alphabet amazigh avec des exemples

 

a.  l'alphabet

 

TAMAZIGHT

L'alphabet amazighe est constitué de 26 lettres latines: 21 consonnes et 5 voyelles. Une consonne tendue est représentée  par une double lettre.

 

Lettre

Valeur

Exemple de prononciation

a

[a]

Elle se prononce toujours [a] lorsqu'il n'est munie d'aucun signe graphique. Exemples: fad (soif); awal (parole)...

b

[b]

Exemples : baba (père), ebbey [bbi] (couper)...

c

[ch]

Se prononce [ch] Exemples : maca (mais), uccen (chacal)...

d

[d]

Spirant et occlusif  Exemples : udad (mouflon), eddu [ddou] (aller)...

e

[e]

Voyelle neutre (ne se prononce pas). Elle a un rôle essentiellement grammaticale et orthographique. Elle est fixe dans le mot. Exemple : ilelli (libre)...

f

[f]

afus (la main), tadeffuyt (la pomme)...

g

[g]

Se prononce [gy] s'il est simple. Ex. aga (seau); iger (champ)... et [gg]
lorsqu'il est tendue. Ex.  ggafey [ggafi] (remonter)... Dans certains
vocable, le graphème "g" [g] peut se prononcer [j] (accent du Nord) Ex.
agellid [agellid] / [ajellid] (roi); agru [agru] / [ajru] (grenouille)...

h

[h]

ta bhimt (animal); uhu [ouhou] (non); ihi (donc)...

i

[i]

Se prononce [i]. Exemples: izi (mouche); imi (bouche); taziri (clair de lune)...

j

[j]

Exemples: ajenwiy [ajenwi] (le couteau); ejjey [jji] (être guéri)...

k

[k]

Spirant et occlusif. Se prononce [k] lorsqu'il est simple. Exemples: tafaska (fête), et [kk] s'il est tendue. Exemple: tasekkurt (perdrix). Pour certains vocables, le graphème "k" [k] peut se prononcer [c] (accent du Nord). 
Exemples: Marikan [marikan] / [marican] (Amerique); akal [akal] / [acal]  (terre); tafukt [tafukt] / [tafuct] (soleil)...

l

[l]

Exemples: alim (paille); allen (yeux)...

m

[m]

Exemples: aslem (le poisson); ammas (milieu)...

n

[n]

Exemples: anu (puits), asennan (épine)...

o

[o]

Voyelle particulièrement présente dans les emprunts au lexique universel.


Exemples: Oksygène [oksijin]; ozone (ozone)... La voyelle "o"  est rarement utilisée dans les mots amazighs. Exemples: le verbe ejjo (sentir mauvais), doit s'écrire avec un "o" pour ne pas le confondre avec le verbe ejju [jjou] (sentir bon)...

p

[p]

Consonne qui ne se rencontre que dans les noms propres Exemples: Apuleius, Tipaza, Paris, Philadelphia [filadilfia]... et dans les vocables empruntés au lexique universel. Exemples: apiano (piano), amikroskop (microscope), tapasport (passeport), tapsykolojit [tapsikolojit] (psychologie); aplasma (plasma); apinisilin (pénicilline)...

q

[q]

Exemples: aqrab (le sac), aqqay (baie)...

r

[r]

Exemples: amur (la part), tagherrabut (le petit  bateau)...

s

[s]

Exemples: tasarut (la clef), ass (jour)...

t

[t]

Se prononce [t] ou [th] lorsqu'il est simple. Exemples: tamatart (indice), et [ts] s'il est tendue. Exemples: ettu [tsu] (oublier), tabratt [tabrats] (lettre)...

u

[u]

Voyelle qui se prononce [ou] lorsqu'elle n'est munie d'aucun signe graphique. Exemples: ul [oul] (coeur), azul [azoul] (salutation), uhu [ouhou] (non]...

v

[v]

Consonne présente dans les emprunts aux au lexique universel. Exemples:  avitamin; avirus...

w

[w]

Semi-consonne: se prononce [w], exemples:  war (sans), amawal (lexique), agraw (assemblée)... Et se vocalise en [u], exemples: arew [aru] (enfanter), sew [su] (boire), wet [out] (frapper)...

x

[x]

Se prononce [kh] Exemples: talexsa [talxsa] (bouillie de fève), taxamt (la tente)...

y

[y]

Semi-voyelle qui se prononce [y], exemples:  amnay (le cavalier); ayaw (branche); ayur (lune)... Et se vocalise en [i] comme dans: zrey [zri] (passer); asey [asi] (prendre); awey [awi] (emporter)...

z

[z]

Exemples: tazmert (la force), azzar (chevelure)...

 

b.  les digrammes

 

 

Certains sons amazighs sont représentés par des doublets de lettres. Les lettres d'un digramme ne peuvent se prononcer séparément.

 

Lettre

Valeur

Exemple de prononciation

zs 

[Z emphatique]

Exemple: azsalim [azalim] (oignon); ta zsallit [tazallit] (la prière)... La
tension sur ce digrammes est représentée par le redoublement de la première lettre. Exemple: zzsall [ZZal] (prier), zzsu [Zzou] (planter)...

dt 

[D emphatique]

Se prononce [d] lorsque il est simple. Ex. rdtel [rdel] (prêter); aghadt [aRad] (bouc); adtar [adar] (pied)... Tendu (forme d'habitude de certains verbes), ou lié à la marque "t" du féminin, il se transforme en un trigramme "dtt" qui se prononce [TT emphatique]. Ex. redttel [rttel] (prêter "habituellement"); kradt / kradtt (trois/ féminin); taghadtt [taRatt] (chèvre); adttan [attan] (maladie)... Il est très rare qu'un vocable amazigh garde le son "dt" [d] sous forme tendue "ddt" [dd]. Certains emprunts gardent cette forme. Exemples: weddter [wDDer] (perdre); feddta [fedda] (terminer)...

gh

[R]

Ex. amazigh  (le berbère); taghawsa (la chose)...
La tension de ce digramme le transformerait en "qq" dans la forme d'habitude de certains rares verbes: Exemples: ghez [Rez] (creuser) - qqaz [qqaz] (creuser "habituellement "); gher [Rer] (appeler, lire) - qqar (lire "habituellement")...

 

c. Consonnes d'origine arabe

 

Deux sons - qui ne se rencontrent en général que dans les mots empruntés à l'Arabe - sont notés par:

 

Lettre

Valeur

Exemple de prononciation

[h] arabe

a fellah° [afellah] (cultivateur); tah°anut [tahanut] (boutique);  asehh°ar [asehhar] (sorcier)...  En cas de tension, seule la deuxième lettre est suivie de ce signe.

â

[ 'ain] arabe

taârabt [ta'rabt] (arabe); âmmi ['mmi] (oncle)...

 

Remarques:

 

1- A l'écrit, la vélarisation est rarement noté. Quand c'est nécessaire, on ajoute un "w" après les consonnes /g/ ou /k/. Exemple: reggwel (fuir "habituellement") s'écrit avec un "w" pour ne pas le confondre avec reggel (fermer "habituellement"); de même: akw [akw] (tout) et ak (pronom personnel)... Autres exemples: aseggwas (année); ameddakwel [amddakwl] (compagnon)...
Les variantes vélaires de "q" de "x" et de "gh" sont plutôt des réalisations phonétiques locales qu'il faut en général ignorer.

2-
A l'écrit, on ne tient pas compte de la variante emphatique de [r] ni de [s]. Ces deux sons, ne sont emphatiques que par influence d'un son emphatique voisin, ou au contact de "gh" ou "q". Exemples:
azsur [aZur] (racine); adtar [aDar] (pied); dttes [Ttes] (dormir); asghar [asRar] (bois); aghrum [aRrum] (le pain); ighes [iRes] (os)...

3-
Il n'y a pas de différence graphique entre un son occlusif et un son spirant correspondant. Les deux sons sont notés par une même lettre.

4-
Les sons [dj], [tc] et [dz] sont également représentés par des doublets de lettres. Ces doublets sont cependant considérés comme des digrammes secondaires puisque les lettres qui les composent peuvent se prononcer séparément. Ces sons - rares en amazighe -  se prononcent toujours sous forme tendue. Il serait donc inutile de marquer cette tension, mais si c'est nécessaire, seule la deuxième lettre du digramme est doublé.  

Exemples: 

 [dj]
adjje (laisser); Djurdjura (montagnes de Kabylie)...

tc [tc]
tcce (manger) , utcci (repas)...

dz [dz]
dzze (moudre), adzayeriy (algèrien)...


5-
Pour les noms propres (de même pour orthographier certains emprunts), on
utilise les digrammes ou trigrammes suivants:

ch [ch]
Marrakech; Chili; Aicha...


kh [kh]
Khalid; Khenifra; Khenchala; Khadija...

ph [f]
Mustapha; Sophia; Philadelphia; Philippins...


tch [tch]
Tchad; Tchétchénia...

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site