echange de lien $(document).ready(function(){ accordeong(); chargementmenu(); });

MOHAMED RACIM : biographie

Mohammed Râcim

محمد رسيم

 

            né le 24 juin1896 à Alger - † 1975), est un peintrealgérien, calligraphe, miniaturiste, fondateur de l'École Algérienne de miniature.

Biographie

Mohammed Râcim est né en 1896 dans la Casbah d'Alger. Il étudie son art à l’école des Beaux-Arts d’Alger puis au Cabinet de Dessin de l’Académie. Il part, ensuite, travailler à Paris, au département des manuscrits de la Bibliothèque Nationale. En 1917, il obtint une bourse du gouvernement général de l'Algérie pour un séjour en Europe, il visite l’Espagne, l’Andalousie et l’Angleterre.

 

Il était spécialiste de calligraphie arabe, enluminée et miniaturiste ; il travailla sur le livre d'Étienne Dinet : La vie de Mahomet.

Ses œuvres seront exposées à Paris, au Musée Galliera, au Caire, à Rome, Vienne, Alger, etc.

Un timbre a été édité à son effigie.

  

En bref la Chronologie:




- 1896, naissance au sein d’une famille d’artistes enlumineurs, graveurs et sculpteurs sur bois de la Casbah d’Alger, son grand père et son père exerçaient dans leur atelier qui jouissait d’une notoriété certaine,

- A quatorze ans, après avoir obtenu son certificat d’études, il entre au Cabinet de Dessin de l’Enseignement Professionnel. Il y étudie les motifs graphiques et découvre la miniature,

- 1914, rencontre avec le peintre Orientaliste Nasredine DINET, qui lui confie l’ornementation de son livre « La vie de Mahomet »,

- 1917, première miniature, « Rêve d’un poète ».

Il obtient une bourse de la Casa Velasquez qui lui permet de visiter l’Espagne, l’Andalousie, (mosquées, palais, jardins, céramiques, musique et manuscrits) et l’Angleterre, Londres, (manuscrits et miniatures arabo–musulmans notamment, de Bezhad et El Wasiti, le Musée de la Marine où il étudie l’architecture navale.

- 1919, première exposition à Alger (L’Espagne Andalouse et Le Vieil Alger),

- 1922, il s’installe à Paris, il y entame des travaux pour l’éditeur d’art Piazza, notamment, l’illustration des douze volumes des Mille et une nuits,

- 1924, la Société des Peintres Orientalistes Français lui décerne la médaille d’or,

- 1932, le 24 Mai, mariage avec Melle Karine BONDESON, de nationalité suédoise et retour à Alger,

- 1933, il reçoit le Grand Prix Artistique d’Algérie,

- 1934, il est nommé Professeur à l’Ecole des Beaux – Arts d’Alger, où il enseigne l’Art de la Miniature Algérienne,

- 1937, ses œuvres sont exposées au Pavillon de l’Algérie à l’Exposition internationale,

- 1950, il est élu membre honoraire de la Société Royale des peintres et miniaturistes d’Angleterre,

- 1960, Edition de « La vie musulmane d’hier »,

- 1972, Edition de « Mohammed Racim, Miniaturiste Algérien »,

- 1975, Décés en même temps que son épouse, dans des circonstances tragiques et jamais élucidées.

 

 

image de mohamed racim

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site