echange de lien $(document).ready(function(){ accordeong(); chargementmenu(); });

MOLIERE :LES OEUVRES

DERNIERES OEUVRES DE MOLIERES

 

MOLIERE

Les dernières œuvres

En 1666, Molière et Armande se séparent.

Le 4 juin 1666, Molière donne Le Misanthrope et

le 6 août 1666, Le Médecin malgré lui.

Le 27 novembre il fait une grave rechute qui ne lui permet de remonter sur les planches qu'en juin 1667. Pendant cette année il forme le jeune Baron, âgé de quatorze ans, à l'art du comédien. Il tente alors de jouer à nouveau Tartuffe sous un titre différent, L'Imposteur, mais la pièce est interdite le lendemain. Il donne également Mélicerte, deux actes de comédie qui constituent la troisième entrée du Ballet des Muses commandé par Louis XIV au poète Benserade. Le roi y danse avec Henriette d'Angleterre, fille de Charles Ier d'Angleterre et d'Henriette de France.

 

Mlle Du Parc quitte une deuxième fois Molière pour l'Hôtel de Bourgogne et y crée le 22 novembre Andromaque, premier triomphe de Racine.

 

En 1668 sont représentées successivement Amphitryon le 13 janvier, George Dandin en juillet et L'Avare en septembre. La santé de Molière est très mauvaise et le bruit de sa mort court déjà dans Paris.

 

L’interdiction de représenter le Tartuffe est levée en 1669. La pièce remporte le 25 février un succès considérable avec une recette de 2 860 livres. La même année, il perd son père et crée avec la collaboration de Lully des comédies-ballets : Les Amants magnifiques, Monsieur de Pourceaugnac, Le Bourgeois gentilhomme.

 

En 1670 paraît Elomire hypocondre, pièce insultante écrite par Le Boulanger de Chalussay, dans laquelle Molière (dont Elomire est l'anagramme) est tourné en ridicule de façon particulièrement acide.

 

En 1671 Molière donne Psyché, Les Fourberies de Scapin, La Comtesse d'Escarbagnas et Les Femmes savantes.

En 1672 meurt Madeleine Béjart qui n'avait jamais cessé d'être d'une grande importance pour Molière. Il se réconcilie avec Armande et Lully intrigue auprès du roi pour obtenir l'exclusivité de la création des ballets.

 

En 1673 Molière a bel et bien perdu la faveur de Louis XIV et son Malade imaginaire n'est pas joué à la cour

 

 

SOURCE WIKIPEDIA

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site