echange de lien $(document).ready(function(){ accordeong(); chargementmenu(); });

Djamel allam (SI SLIMANE)

 

allam rend homage à AZEM

(Une autre figure emblématique de la chanson kabyle mort en exil)

 

Chanson "Si slimane "

Tu marches dans les rues de la ville

Et ton visage reflète

Comme un dégoût étrange

Venu d’ailleurs

Tu te méfies des serpents du métro

Spécialistes de la bavure

Et de l’injustice

Maintenant qu’ils ont mangé et bu

Ta force ta vitalité ta sueur

Maintenant qu’ils sont repus

Ils te disent allez « rentres chez toi »

Mais je te le jure Monsieur Slimane

Qu’il arrivera le jour où l’on sera….Bon

Tu habites les quartiers de l’exil

Parmi les fous et les artistes

Le nègre le pakistanais le marocain

Le tunisien

Bref l’étranger comme toi

A oublié le rire

Quand tu n’as plus de travail

Aux aurores tu guettes les premiers journaux

Des journaux qui te parlent de préférence

Quand ton permis de séjour

Ton permis de vivre

De respirer

Quand ton permis d’aimer et périmé

Tu t’endors sur un lit de ronces

Mais je te jure Monsieur Slimane

Les foyers aux loyerx chers et contestés

Sont habités par les forces de l’ordre

Le soir sous des tentes de location

Et se chauffant au camping gaz

Les frères expulsés

Discutent de leur lutte

Et font les funambules aux limites de la loi

Mais si un jour, un imbécile

L’un de ces magiciens du matin

Plus vulgairement appelés raciste

Te montre du doigt et te dit

Tu viens bouffer notre pain

Alors frère défends toi

Et sauve-toi

Parce que tu n’auras jamais

Raison........ Jamais

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site